Pour sauver la forêt du Morvan, des gens se groupent pour l'acheter peu à peu
Les belles forêts de feuillus morvandelles laissent peu à peu place à des monocultures de pins douglas, prisés par l'industrie du bois. Pour lutter contre cet enrésinement, un groupement forestier de 530 associés gère en sylviculture douce les parcelles d